Le coût de développement d’un logiciel

Vivant dans l’ère du numérique, tout le monde veut automatiser pour avancer plus intelligemment, plus vite et plus efficace au quotidien. Pour une entreprise, l’accroissement de sa productivité contribue à sa lutte pour la compétitivité. Pour pouvoir avancer, l’utilisation d’un logiciel spécifique et adapté à son activité contribuera grandement à son succès. Toutefois, chaque investissement signifie un objectif à atteindre et dans cette optique l’idée est de le rentabiliser.

Le développeur : un intervenant à votre écoute pour un projet sur mesure

L’utilisation d’un logiciel simplifie les tâches au sein d’une entreprise. Savoir le développer n’est pas pourtant donné à tout le monde, c’est pourquoi il est indispensable de confier l’ensemble de votre projet à un professionnel informatique dédié pour le développement d’un logiciel, le développeur. En lui confiant votre projet, il va vous apporter tous les conseils et les solutions qui conviendront le mieux à votre objectif.

Les étapes incontournables du développement d’un logiciel professionnel

Le développement d’un logiciel repose sur 6 étapes bien distinctes, mais complémentaires :

  • La formalisation du contrat entre le professionnel et le client en mentionnant tous les termes de l’ensemble de la mission confié au développeur. Le client de son côté exprime ses besoins, ses attentes et ses contraintes, en tout, c’est ce qu’on appelle établissement du cahier des charges.
  • Les spécifications : l’étape où le développeur analyse les besoins et effectue ses choix tout en respectant les demandes du client. À partir des spécifications fonctionnelles, il affectera les spécifications techniques qui seront bien en adéquation avec le projet final (interface facilement utilisable). Dans cette étape, il fournira également son planning détaillé au client et ce dernier devra valider ou non la proposition du développeur.
  • La programmation : la phase où le développeur va écrire toutes les lignes d’instructions dans un code source qui sera ensuite exécuté ligne à ligne par un logiciel compilateur en vue de proposer un programme exécutable et fonctionnel.
  • Phases de tests : cette étape rassemble la phase de test individualisée ; la phase de test d’assemblage  et la phase de test finale.
  • L’implémentation : la dernière étape qui consiste à installer le logiciel sur le parc informatique du client une fois que tous les tests ont été concluants.
  • La maintenance : cette étape peut se traduire comme une formation ou un accompagnement spécifique pour les utilisateurs.

Devis détaillé pour des prix de logiciels très variables

La facturation peut être influencée par de nombreux postes :

  • Le coût des fonctionnalités : le coût varie considérablement selon le type et nombre d’intervenants ; la complexité technique du projet ; et autres.
  • Les délais de livraison du logiciel.
  • Le nombre d’utilisateurs.
  • Maintenance : si vous estimez ne pas être en mesure de résoudre les éventuels problèmes, incluez ce poste dans votre devis.
  • Expérience des utilisateurs : inclure la formation dans le package en cas de manque de compétence.
  • Sécurité : la sécurisation de votre logiciel est toujours indispensable, c’est pourquoi, il faut la mentionner dans votre devis.

Laisser un commentaire