Les bonnes pratiques pour optimiser le design de vos formulaires

Le formulaire est un élément incontournable pour la collecte d’informations sur les sites web et les applications. Il permet aux utilisateurs de s’inscrire, de commander, de donner leur avis ou encore de poser une question. Conçu intelligemment, il facilite l’interaction entre l’utilisateur et le site ou l’application. Un formulaire mal conçu peut cependant impacter négativement l’expérience utilisateur et entraîner des abandons. Découvrez dans cet article les bonnes pratiques pour optimiser le design de vos formulaires et améliorer leur efficacité.

1. Simplifier la structure du formulaire

La première règle à suivre est de simplifier autant que possible la structure du formulaire. Cela permet à l’utilisateur de comprendre rapidement ce qui lui est demandé et d’y répondre sans difficulté. Pour cela, il est important de ne pas surcharger le formulaire avec trop d’éléments graphiques ou d’options inutiles.

Il est également primordial de bien organiser les champs du formulaire, en regroupant les informations similaires ensemble et en séparant clairement les différentes sections. Cette organisation facilite la lecture du formulaire et aide l’utilisateur à remplir plus rapidement les champs requis.

2. Adapter la longueur des champs

Un autre point crucial pour améliorer la lisibilité et l’efficacité du formulaire est d’adapter la longueur des champs en fonction du type d’information demandée. Par exemple, un champ pour saisir un numéro de téléphone doit être plus court qu’un champ pour saisir une adresse e-mail ou un commentaire. Cette adaptation permet de guider l’utilisateur dans la saisie des informations et d’éviter les erreurs.

3. Utiliser des labels clairs et explicites

Les labels, ou étiquettes, sont les textes qui accompagnent chaque champ du formulaire pour indiquer à l’utilisateur quel type d’information est attendu. Il est essentiel de rendre ces labels clairs et explicites, en évitant les termes techniques ou les abréviations peu compréhensibles pour le grand public.

Il est également recommandé de placer les labels au-dessus des champs, plutôt que sur leur côté gauche. Cette disposition facilite la lecture du formulaire, notamment sur les petits écrans des appareils mobiles.

4. Indiquer clairement les champs obligatoires

Dans un formulaire, certains champs peuvent être facultatifs tandis que d’autres sont obligatoires. Pour éviter toute confusion et frustration chez l’utilisateur, il est important d’indiquer clairement quels sont les champs obligatoires, par exemple en ajoutant un astérisque rouge à côté du label correspondant.

Il est également judicieux de rappeler en bas du formulaire que les champs marqués d’un astérisque sont obligatoires pour valider le formulaire. Cela permet aux utilisateurs peu attentifs de ne pas oublier de remplir ces champs avant de soumettre leurs informations.

5. Proposer des messages d’erreur précis et constructifs

Lorsqu’un utilisateur commet une erreur en remplissant le formulaire, il est essentiel de lui fournir un message d’erreur précis et constructif, qui l’aide à comprendre et corriger son erreur. Les messages d’erreur génériques, tels que « Erreur » ou « Champ invalide », sont à proscrire car ils ne fournissent aucune information utile à l’utilisateur.

Les messages d’erreur doivent également apparaître au bon endroit, c’est-à-dire à proximité du champ concerné, afin que l’utilisateur puisse rapidement identifier et corriger son erreur.

6. Assurer la compatibilité avec les appareils mobiles

Avec l’essor du smartphone et de la navigation sur Internet depuis les appareils mobiles, il est primordial de veiller à ce que vos formulaires soient compatibles avec les écrans de petite taille. Pour cela, adaptez la taille des champs et des boutons, ainsi que la disposition des éléments pour faciliter la lecture et le remplissage du formulaire sur un écran tactile.

Il est également recommandé de tester régulièrement vos formulaires sur différents types d’appareils mobiles pour vérifier leur bon fonctionnement et détecter d’éventuels problèmes spécifiques à certains modèles ou systèmes d’exploitation.

7. Rassurer les utilisateurs sur la confidentialité des données

Enfin, n’oubliez pas que les utilisateurs sont de plus en plus sensibles à la protection de leurs données personnelles. Il est donc important de rassurer les utilisateurs sur la confidentialité des informations qu’ils fournissent dans vos formulaires. Pour cela, ajoutez un lien vers votre politique de confidentialité ou un court texte expliquant les mesures que vous prenez pour protéger leurs données.

Les bonnes pratiques pour optimiser le design de vos formulaires passent par la simplification de leur structure, l’adaptation de la longueur des champs, l’utilisation de labels clairs et explicites, l’indication des champs obligatoires, la proposition de messages d’erreur précis et constructifs, la compatibilité avec les appareils mobiles et la rassurance des utilisateurs sur la confidentialité des données. En appliquant ces conseils, vous améliorerez l’expérience utilisateur et augmenterez les chances que vos utilisateurs remplissent et soumettent vos formulaires avec succès.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*